mardi 2 octobre 2007

Introduction à la théologie fondamentale


La foi, don gratuit de Dieu, et accessible à ceux qui la demandent avec humilité, est la vertu surnaturelle nécessaire pour être sauvé. L'acte de foi est un acte humain, c'est-à-dire un acte de l'intelligence de l'homme qui, sous la motion de la volonté mue par Dieu, donne librement son adhésion à la vérité divine. En outre, la foi est certaine, car elle est fondée sur la Parole de Dieu ; elle est agissante « par la charité » (Ga 5,6) ; elle grandit en permanence grâce en particulier à l'écoute de la Parole de Dieu et à la prière. Dès à présent, elle donne l'avant-goût de la joie du ciel. (Compendium 28)

La théologie évolue. C’est inévitable, pour un gain et non une perte. Mais c’est parfois déstabilisant !

Il faut fonder son discours sur la Parole de Dieu et la Tradition.

Différence entre la théologie dogmatique et la théologie fondamentale ?

Réappropriation de la tradition pour dire notre foi dans ce monde (théologie dogmatique).

Etudie les conditions d’accès à Dieu, comment s’appuyer sur la Parole de Dieu, elle s’intéresse aux mécanismes sous-jacents pour construire un discours sur Dieu. On ne peut pas faire de la théologie dogmatique sans théologie fondamentale. La théologie fondamentale a une part d’abstraction (outils, méthodes…) mais nous permet de rentrer dans une intelligence de la théologie dogmatique.

Comment penser la foi dans un contexte laïc, mondialisé, dans un fossé riche/pauvre, (Crise du sens, refus d’une présentation à un message universel, subjectivisme, perception de la vérité, individualisme, quête de sens, cartésien, pluralisme, relativisme, matérialisme, indifférence, replis sur soi…) ?

Dans le siècle dernier, qu’est-ce qui a fait bouger la théologie ?

Héritage des lumières (athéisme), œcuménisme et interreligieux, renouveau de l’exégèse et de la patristique, question du mal (contexte de guerre, shoah, réflexion ecclésiologique).

Tout discours ecclésiologique doit se situer dans la Tradition avec une prise en compte d’une herméneutique des Ecritures. Prise en compte aussi de l’herméneutique des dogmes. Prise en compte du contexte pluraliste (dans lequel nous vivons !). Pour cela, ce discours doit-être rigoureux, scientifique, logique et respectueux de la liberté de chacun, prendre en compte les sciences humaines et la philosophie contemporaine.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour votre blog.
Ayant commencé cette année à suivre un cours de théologie "dogmatique", justement, je viendrai lire votre blog pour compléter par la théologie fondamentale!
Voilà ce qui nous a été dit et que j'ai trouvé simple à comprendre, pour distinguer ces deux branches de la théologie:
si l'on s'en réfère au Credo:
"Je crois (révélation/foi sont les deux aspects contenus dans ce verbe "croire" et que viendra étudier la théologie fondamentales, i.e. des fondements) en Dieu.../le Christ.../l'Esprit Saint.../l'Eglise.../le baptême.../la Résurrection...": ces articles font, eux, l'objet de la théologie dogmatique.
Cela peut être éclairant aussi.

Deo Gratias a dit…

Puisse ce blog être l'occasion d'un enrichissement commun !

Merci pour vos précisions !

Et votre foi en la parole de Dieu ou en vers les Ecritures ? Vous pouvez me répondre dans l'article suivant !

VexillumRegis a dit…

Je vous souhaite tout le succès possible pour ce nouveau blog !

Cordialement en Jésus +,

- VR -

jacquesletetu a dit…

Pour me débarrasser des dogmes et des « oublis » de l'enseignement Catholique ,j'ai 67 ans ,cela fait près
de 60 ans ,que j'étudie entre autre l'histoire ?

l'Église Catholique Romaine a été fondée par un Païen,
l'Empereur Constantin ,c'est lui qui a décidé ,ce qui était
« canonique » ou non ?

Après 3 Siècles de persécutions et de martyres,
il est facile de comprendre
,que les Chrétiens n'avaient pas le choix ?

Les livres dits « canoniques » ce sont les livres ,qui convenaient à la Religion de l'état impérial .

Les livres rejetés ont continués à circuler jusqu'au
Concile de Trente .


Ou un autre empereur Charles le Quint a mis un terme à la libre circulation des livres .

Création de l'inquisition ,mise à l'index ,et toutes les horreurs que tout le monde connaît ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Quint

De nouveau ,les Catholiques n'avaient pas le choix ,face aux menaces Protestantes .

La réalité est la ,pas nécessairement défavorable aux Catholiques ?

Pire la réalité historique ,détruit les «  crimes » des Catholiques pseudocause du protestantisme .

Vos études théologiques n'ont aucun sens ?

Puisque des prêtres Catholiques ,plein d'idéaux ,espérant mériter le Paradis :
déclarent « je cite »:
les Protestants ont la vraie vérité et la vraie Bible .............

Nous fêtons le 50° anniversaire de l'Expo 58 ,en 50 ans ,
Bruxelles a perdu 95 % de ses fidèles Catholiques .
Les chiffres ne mentent pas .
Des Églises vides ne mentent pas .

Encore un petit effort ,et toutes les Églises seront complètement vides .

Continuer à masquer la vérité historique ,les temples Protestants nous attendent ?

Cartésien et témoin de Thomas ,
il faut croire ce qui a été prouvé ?

Avec mes salutations Fraternelles .

Jacques dit le têtu ,
du Catholicisme libéral de plus en plus exclu de l'Église .

Matthieu 15 .

14.Laissez-les : ce sont des aveugles qui guident des aveugles ! Or si un aveugle guide un aveugle, tous les deux tomberont dans un trou.


39.Jésus disait :Les pharisiens et les scribes

ont reçu les clés de la connaissance

et ils les ont cachées.

Ils ne sont pas entrées à l’intérieur,

et ceux qui veulent entrer,

ils les en empêchent.

Voyez, soyez attentifs comme le serpent
et simples comme la colombe.

102. Jésus disait :

Malheureux les pharisiens.

Ils ressemblent

au chien couché dans la mangeoire des bœufs.
Il ne mange,

ni ne laisse les bœufs manger.

évangile de Thomas .

http://www.saint-thomas-strasbourg.org/textes_f/evthomas.htm